D’hier à aujourd’hui

À PROPOS

L’histoire musicale des femmes, qu’elles aient été compositrices ou interprètes, a toujours côtoyé de très près celle des claviers, instruments idéaux pour le salon et les divertissements privés : clavecin au XVIIe, piano forte fin XVIIIe, piano au XIXe et XXe. En effet, si au XVIIe on considère le clavecin comme « l’une des parties de la belle éducation des demoiselles de condition… » on note deux siècles plus tard qu’au piano : « toute femme sérieuse et modeste peut interpréter une œuvre d’art sans poser en modèle et sembler chercher à satisfaire le regard bien plus que l’oreille » !

Certes, il semble que le projet de belle éducation sonne plus librement que le corsetage bien serré du sérieux et de la modestie …mais qu’en est-il exactement ? Qui sont ces demoiselles ou dames dont on admire souvent le talent, sans toujours l’encourager cependant, quelle valeur ont les œuvres dans lesquelles elles ont mis toute leur âme ? Ce voyage musical en trois étapes vous propose de pénétrer dans l’univers privé de ces femmes riches de tant de talents et entre musiques et textes de redessiner les contours d’une histoire musicale restée trop longtemps silencieuse.

DISTRIBUTION

Clavecin : Marie Van Rijhn

Piano-forte : Lucie de Saint Vincent

Piano : Maroussia Gentet

Comédienne : Anna Veyrenc

Comédien : Claude Bazin

Mise en espace : Victoria Duhamel

Sur une trame de Claire Bodin & Anna Veyrenc

Oeuvres musicales

François Couperin (1668-1773), Jean-Henri d’Anglebert (1629-1691), Elisabeth Jacquet de la Guerre (1665-1729), Jean-Philippe Rameau (1683-1764), Jean-Baptiste Barrière (1707-1747), Anne-Louise Boyvin d’Hardancourt Brillon de Jouy (1744-1824), Madame de Villeblanche ( ?), Elisabeth Françoise Desfossez ( ?), Julie Candeille (1767-1834), Claude Balbastre (1724-1799), Hélène de Montgeroult (1764-1836), Marie Kiéné Bigot de Morogues (1786-1820), Virginie Morel baronne du Verger (1799-1869), Louise Farrenc (1804-1875), Marie Jaëll (1846-1925), Mel Bonis (1858-1937), Cécile Chaminade (1857-1944), Lili Boulanger (1893-1918)

COMPLÉMENT

Trois étapes

Dames touchant le clavecin avec Marie Van Rijhn au clavecin

Des dentelles à l’échafaud avec Lucie de Saint Vincent au piano-forte

Echappées féminines avec Maroussia Gentet au piano

 Durée : 2h15 (avec entracte)

DÉCOUVREZ AUSSI