Boisvert Mélanie

Cette saison, la soprano canadienne Mélanie Boisvert sera la soprano solo dans 200 Motels de Frank Zappa à la Philharmonie de Paris et au Festival Musica de Strasbourg. Elle reprendra aussi le rôle de l’Infirmière dans Aliados de S. Rivas à la Biennale de Venise et sera la Fée Bleue dans Cendrillon de Respighi à l’Opéra d’Angers.

Après des études de piano et de chant à Toronto et à Cologne, la soprano canadienne fait ses débuts remarqués en France en 2002 dans le rôle d’Olympia à l’Opéra national du Rhin. Récemment, elle interprétait Clorinde dans Cendrillon de N. Isouard à l’Opéra de Malte à la Valletta, l’Amour dans Orphée et Eurydice au Festival Les Antiques de Glanum, Mme Jobin dans La Permission de dix heures au Festival d’Offenbach, ou encore, Adele dans La chauve-souris aux Folies d’Ô à Montpellier, Gabrielle dans  La vie parisienne à l’Opéra de Saint-Etienne, Papagena aux Soirées Lyriques de Sanxay, Ernestine dans Les Jeux de l’amour et d’Offenbach au Théâtre de Poche Montparnasse, Tytania dans A Midsummer Night’s Dream à Metz.

On l’a entendue également à maintes reprises dans les rôles de la Reine de la nuit dans La Flûte enchantée, Zerbinetta dans Ariane à Naxos, Lakmé, Oscar dans Un Bal masqué, Nannetta dans Falstaff, le rôle-titre du Rossignol de Stravinsky, la Charmeuse dans Thaïs, la Fée dans Cendrillon de Massenet, Ännchen dans le Freischütz, le Feu, la Princesse et Le Rossignol dans L’Enfant et les sortilèges, Gabrielle dans La Vie parisienne, Cunégonde dans Candide…

Elle chante dans de nombreux théâtres et Festivals en France et à l’étranger, et notamment au Grand Théâtre de Luxembourg, au Festival Radio-France à Montpellier, au Théâtre royal de la Monnaie à Bruxelles, au Volksoper de Vienne, à Liège, Vienne, Gênes, Strasbourg, Lyon, Nancy, Avignon, Saint-Etienne, Toulon, Nice, Rennes, Rouen, Bordeaux, Montréal, Ottawa, Québec, Pékin… Elle collabore en tant que soliste avec Alain Altinoglu, Evelino Pidò, Jan Latham-Koenig, Laurence Equilbey…

Au disque pour Timpani, elle enregistre Aucassin et Nicolette (Paul Le Flem) et les mélodies de Philippe Gaubert. On peut l’entendre dans Jeanne d’Arc au Bûcher de Honneger (la Vierge) dans l’enregistrement DVD chez ARTE, primé aux Victoires de la Musique 2008.