Warinsky Léo

Léo Warynski s’est formé à la direction d’orchestre auprès de François-Xavier Roth au Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris (CNSMDP) ainsi qu’auprès de Pierre Cao (Arsys Bourgogne).

Chef polyvalent, il dirige aussi bien le répertoire symphonique, le répertoire lyrique que le répertoire vocal et travaille avec de prestigieux ensembles et orchestres : l’Ensemble Intercontemporain, l’Orchestre de l’Opéra de Rouen, l’Orchestre Regional de Normandie, les Frivolités Parisiennes, l’Ensemble Remix, l’Ensemble Modern, l’Orchestre de la WDR Cologne, l’Orchestre Symphonique de Colombie ou le choeur accentus.

Très attaché à la création, il a dirigé notamment celles de l’opéra Aliados de Sebastian Rivas avec l’ensemble Multilatérale (Opéras de Caen, Nancy et Nimes) ou Giordano Bruno de Francesco Filidei, avec l’ensemble Remix Casa da Musica (Piccolo Teatro de Milan) et l’ensemble Intercontemporain (Théâtre de Caen), ainsi que Papillon Noir de Yann Robin au Théâtre de la Criée  à Marseille et Seven Stones d’Ondrej Adamek au Festival d’Aix-en-Provence.

A l’automne 2018, il a dirigé l’opéra 200 Motels de Frank Zappa en ouverture du Festival Musica de Strasbourg puis dans la Grande Salle Pierre Boulez de la Philharmonie de Paris avec l’Orchestre Philharmonique de Strasbourg, les Percussions de Strasbourg et les Métaboles.

Léo Warynski est directeur musical de l’ensemble instrumental Multilatérale, ainsi que de l’ensemble vocal professionnel Les Métaboles, qu’il a fondé en 2010, soutenu par la Fondation Orange et Mécénat Musical Société Générale, et qui a obtenu en 2018 le prix Liliane Bettencourt pour le chant choral.