Concert

Le salon de Lucie de Saint Vincent

Les claviers, épinette, virginal, clavecin, piano, ont été pendant longtemps les instruments réservés par défaut à toute jeune fille de bonne famille, et de ce fait souvent le seul moyen pour elle d’accéder à une éducation musicale, pas toujours de qualité il faut l’avouer ! Au 18ème et début du 19ème, période ciblée par ce récital, certaines de ces jeunes filles ont composé. Plus talentueuses et créatrices que d’autres, mieux guidées sans doute, elles ont échappé en partie aux restrictions et injonctions du cadre social et domestique qui était le leur, et sont devenues pour quelques-unes d’entre elles des pianistes réputées, des enseignantes recherchées, des compositrices admirées. Jamais cependant au-delà des limites imposées par leur sexe et leur appartenance à la bourgeoisie ou à la noblesse, normalement incompatibles avec toute professionnalisation.

C’est dans son salon, terme si fréquent à l’époque pour désigner des lieux intimes tenus par des femmes cultivées, où s’échangeaient connaissances et idées lumineuses, que Lucie de Saint Vincent vous convie à la découverte de cinq compositrices et d’un instrument particulier, le piano-forte carré, qui était à cette époque le piano le plus commun. Et c’est sur son propre piano, un original de 1823 fabriqué par le facteur parisien Auguste Payen que la pianiste accomplira ce retour raffiné vers le passé, mettant au service des oeuvres qu’elle a choisies toute la palette de textures, couleurs et effets produits par les registres de luth, forte, céleste et basson de son instrument.

DISTRIBUTION

Lucie de Saint-Vincent : Piano-forte

PROGRAMME

Mme de Villeblanche (?)

Sonate n°1 en do mineur

Mme la comtesse Desfossez (?)

Sonate dédicacée à Mme de Montgeroult en sib Majeur

Caroline Boissier Butini (1786-1836)

Sonate n°1

Marie Bigot (1786-1820)

Suite d’études

Hélène de Montgeroult (1764-1834)

Sonate op. 1 n°3 en fa mineur

LEVER DE RIDEAU

Noelia De Freitas : Harpe – Quatorze poignés d’argile de Michèle Reverdy

Présentation du concert par Claire Bodin.

APRÈS-CONCERT

Le thé de Lucie

Rejoignez-nous pour un moment de convivialité en présence des artistes.

Dimanche 17 Mars

Infos Pratiques

  16h

  Théâtre Marc Baron (Saint-Mandrier)

Autour du festival 

EXPOSITION

Jacques Berteaud

Profitez de votre passage à Saint-Mandrier pour découvrir l’exposition de peintures numériques de Jacques Berteaud, artiste dont le travail, aussi inclassable que poétique, se réfère souvent à la musique et notamment, pour cette exposition, à quelques oeuvres de compositrices.

  Du 13 Mars au 7 Avril 2019

(Ouvert les mercredis, samedis et dimanches de 14h à 17h)

 

 Domaine de l’Ermitage (Saint-Mandrier)

 

  Entrée libre